Conseils

Douze conseils pour éviter de perturber ou abîmer les sites.

Inspirés des travaux de la FFESSM.

n°1 : Choisissons un club de plongée impliqué dans la protection des fonds marins.
n°2 : L’eau est précieuse, ne la gaspillons pas. Optons pour un rinçage collectif afin d’économiser l’eau douce après la plongée (bacs de rinçage collectif pour équipement, débit contrôlé des douches)
n°3 : Pour enfiler notre combinaison, n’utilisons pas de liquide ou de sacs en plastique. Optons plutôt pour un produit bio tels que le savon bio, le talc, etc. ou pour des chaussettes en nylon.
 Respectons aussi les pudeurs de chacun en se déshabillant discrètement.
n°4 : Le tri sélectif est un réflexe citoyen. Respectons les différents bacs. Les huiles usagées du moteur du bateau et du compresseur sont déposées à la déchèterie.
n°5 : La mer n’est pas une poubelle, ne jetons rien à l’eau. 
Pour éviter que les déchets tombent à l’eau, utilisons des gobelets réutilisables plutôt que jetables et utilisons 
la poubelle installée sur le bateau (même pour les
mégots de cigarette).
 Entretenons le bateau régulièrement et utilisons
un antifooling non polluant.
n°6 : Pour le bateau, privilégions les mouillages fixes. En leur absence, veillons à ne pas abîmer les fonds, choisissons le sable. Natiyabel préconise des ancrages à vis.
n°7 : Un bon lestage oui, un surlestage non. Nous risquons sinon de dégrader le site, de nous essouffler, de surconsommer. Si possible, privilégions un lestage sans plomb.
n°8 : Faune et flore n’aiment pas les «laboureurs». Regardons où nous mettons nos palmes. Les coraux sont très fragiles et mettent très longtemps à se régénérer. Choisissons des palmes adaptées et gardons nos distances avec les fonds marins.
n°9 : Respectons les espèces protégées, les équilibres naturels et le réflexe de prédation : ne nourrissons pas les poissons.
 Notre passage doit être sans conséquence pour la faune et la flore :
 ne touchons à rien, ne remontons rien, à l’exception des macro-déchets que l’on peut récupérer dans un filet. Ne dérangeons pas les animaux (ne pas poursuivre ou toucher, limiter l’éclairage et les flashs…), et n’achetons pas de souvenirs tirés de la mer.
n°10 : Devenons dès maintenant les sentinelles bleues, en adoptant un comportement responsable.
 Signalons aux autorités compétentes
tout désordre ou phénomène inhabituel.
Demain, il sera trop tard.
n°11 : Attention à notre équipement (manomètre, octopus, APN, lampe, etc.) Il doit faire corps avec nous et ne pas traîner dans le sable ou les herbiers. Fixer près du corps tous les accessoires pour ne pas abîmer les fonds.
n°12 : La maîtrise du gilet est une des conditions majeures pour
les plongées d’exploration. Surveillons notre niveau d’évolution et la proximité avec les tombants et le fond.

Publicités